Les dernières infos depuis la primaire de dimanche

François Fillon a choisi de nommer Bernard Accoyer « secrétaire général » du parti Les Républicains.

Laurent Wauquiez est rétrogradé à la place de premier vice-président, Isabelle Le Callennec reste vice-présidente du parti. La députée du Doubs Annie Genevard et le maire de Tourcoing, Gérald Darmanin, sont nommés secrétaires généraux. François Fillon a choisi d’instaurer un nouveau « comité politique », présidé par Gérard Larcher et composé de : la juppéiste Virginie Calmels, Nathalie Kosciusko-Morizet, le sarkozyste François Baroin, Thierry Solère (soutien de Bruno Le Maire), Bruno Retailleau, Christian Jacob, Jean-Frédéric Poisson (qui n’est pas membre de LR), et Jean-François Copé. Jean-François Lamour devient responsable du comité national d’investitures, à la place de Christian Estrosi.

Jacques Chirac « s’est réjoui de la défaite de Nicolas Sarkozy », selon les informations d’Europe 1. L’ancien chef de l’Etat, qui fête ce mardi ses 84 ans, aurait « manifesté sa satisfaction » après l’élimination au premier tour de la primaire de la droite et du centre de son ancien ministre d’Etat. Jacques Chirac, qui avait publiquement affiché son soutien à Alain Juppé lorsque celui-ci s’était déclaré candidat, a pourtant dû être déçu de voir son ancien Premier ministre battu par François Fillon. Rappelons que son épouse, Bernadette Chirac, avait, elle, pris partie pour Nicolas Sarkozy.

La primaire de la droite a rapporté au minimum 9 millions d’euros au parti Les Républicains

Une somme qui devrait être allouée à François Fillon pour financer sa campagne. La Haute autorité avait en effet établi comme règle que les électeurs devraient payer deux euros par tour pour avoir la possibilité de glisser leur bulletin dans l’urne. Dimanche 20 novembre, 4,3 millions de personnes se sont déplacées dans les bureaux de vote. Ce nombre a probablement été dépassé hier : selon les résultats partiels, la participation s’élevaient à un peu plus de 4,3 millions de personnes. Les dépenses d’organisation atteignant environ 8 millions d’euros, ce sont 9,2 millions d’euros qui restent pour le gagnant du scrutin. C’est donc un beau succès financier pour Les Républicains. En 2011, la primaire socialiste était déficitaire de 0,8 millions d’euros : elle avait coûté 5,9 millions mais seulement 1 euro pour le premier tour avait été demandé à chaque personne désireuse de voter.

Fillon remporterait la présidentielle si elle se tenait aujourd’hui

D’après un sondage Odoxa pour France Télévisions réalisé vendredi dernier, le candidat de la droite remporterait 32% des voix au premier tour devant Marine Le Pen à 22%, Emmanuel Macron à 13%, Jean-Luc Mélenchon à 12%, François Hollande à 8%, François Bayrou à 6%, Nathalie Arthaud à 2%, Nicolas Dupont-Aignan à 2%, Yannick Jadot à 2% et Philippe Poutou à 1%. Au second tour, François Fillon bénéficierait d’une nette victoire avec 71% des voix contre 29% pour Marine Le Pen. Ce sondage confirme celui d’Harris Interactive qui prévoyait un résultat de 67% au second tour pour François Fillon, face à Marine Le Pen créditée de 33% des suffrages.

Publicités

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :