Un séisme de magnitude 6,5 fait au moins 97 morts en Indonésie

Le séisme a provoqué l’effondrement de plusieurs bâtiments. Le bilan fait état de plusieurs centaines de blessés dont 73 graves.

Au moins 97 personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées dans un séisme qui a touché la province d’Aceh, à la pointe nord de Sumatra en Indonésie. «Jusqu’ici, 97 personnes ont été tuées et le nombre continue d’augmenter», a déclaré à l’AFP un responsable militaire à Aceh, Tantang Sulaiman. Un précédent bilan faisait état de 52 morts.

Une mosquée effondrées à Pidie Jaya.

Le séisme de magnitude 6,5 a frappé l’île très tôt à une faible profondeur dans le district de Pidie Jaya, dans l’ouest de l’Indonésie, au moment où des habitants de cette région, majoritairement musulmane, se préparaient pour la prière du matin. Sur plusieurs images diffusées par les chaînes internationales on peut voir que plusieurs bâtiments dont des boutiques et des mosquées se sont effondrées.

Des habitants étaient assis dans les rues et redoutaient de nouvelles répliques. Aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée dans cette région au bord de l’océan Indien. Le séisme a été ressenti dans la plus grande partie de la province d’Aceh, a déclaré le responsable local de l’Agence de météorologie, de climatologie et de géophysique indonésienne, Eridawati, qui n’a qu’un patronyme comme nombre d’Indonésiens.

Les hôpitaux de la région étaient submergés par l’arrivée de blessés: «l’hôpital n’a pas pu accueillir tous les patients, nous avons dû les envoyer dans des hôpitaux voisins», a déclaré le chef adjoint du district de Pidie Jaya, Mulyadi. Dans certains établissements de soins, «nous soignons les blessés à l’extérieur, nous avons mis des lits dehors car personne n’ose entrer à l’intérieur de l’hôpital, nous venons juste de ressentir une nouvelle réplique», a déclaré Said Abdullah, chef des services de santé du district de Pidie Jaya.

Des équipes de secours, des excavateurs et des habitants participaient aux opérations de déblaiement pour tenter de sauver des habitants prisonniers des décombres. «Nous déployons des engins de chantier pour aider et nous espérons sauver ceux qui sont enfouis sous les décombres», a ajouté Mulyadi.

indonesie-secours-recherche

Dans la petite ville de Sigli, située non loin de l’épicentre, les gens ont été pris de panique et se sont enfuis de leurs habitations pour se réfugier loin de la mer. La région d’Aceh avait été dévastée en 2004 par un raz de marée provoqué par un séisme sous-marin. Plus de 170.000 personnes avaient été tuées. L’Indonésie est située sur la zone appelée «la ceinture de feu» du Pacifique. Une zone où la collision de plaques tectoniques provoque fréquemment de puissants séismes.

Publicités

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :