Clarissa Jean-Philippe, grande oubliée des hommages officiels

Anne Hidalgo et le ministre de l’Intérieur ont rendu hommage aux victimes des attentats de janvier 2015 jeudi matin, mais aucun d’eux ne s’est déplacé pour Clarissa Jean-Philippe, policière tuée par Amedy Coulibaly à Montrouge.

La maire de Paris Anne Hidalgo, le ministre de l’Intérieur Bruno le Roux et la secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes Juliette Méadel, ont rendu hommage aux victimes de Charlie Hebdo jeudi 5 janvier à 11h devant les anciens locaux du journal au n° 10 de la rue Nicolas-Appert à Paris dans le XIe arrondissement, puis au policier Ahmed Merabet, boulevard Richard Lenoir à 11h20 et enfin, aux victimes de l’Hyper Cacher, Porte de Vincennes à 11h40. Un symbole et pourtant, plusieurs questions subsistent.

Tout d’abord pourquoi le 5 janvier, alors que les attentats ont eu lieux les 7, 8, et 9 janvier 2015 ? « Parce que nous voulions organiser les commémorations le même jour, mais samedi c’est Chabbat et lundi, les journalistes de Charlie Hebdo bouclent leur prochain numéro », nous répond l’attachée-presse en charge de l’évènement. « Puis en fonction des agendas des officiels », ajoute la Mairie de Paris.

Morte à 550m de Paris, Clarissa a-t-elle été mise de côté ?

Enfin, si un hommage a eu lieu en mémoire d’Ahmed Merabet, policier abattu en pleine rue par les frères Kouachi, rien n’a été organisé ce jour pour Clarissa Jean-Philippe, la policière municipale tuée par Amedy Coulibaly, à Montrouge, le 8 janvier 2015. Selon l’attachée-presse de la municipalité, il s’agit d’une question géographique. « Les hommages sont organisés par la Ville de Paris pour les attaques perpétrées sur le territoire parisien ». En témoigne un tweet d’Ambre Cerny, cheffe de cabinet de Juliette Méadel qui précise bien qu’il s’agissait des « commémorations des attentats des 7 et 9 janvier 2015 ».

En outre, Clarissa Jean-Philippe, assassinée dans l’exercice de ses fonctions à hauteur du 91 avenue Pierre Brossolette à Montrouge, précisément à 550m et huit minutes à pied de Paris, n’a pas fait partie des victimes honorées par le gouvernement ce jeudi. Contactée par LCI, la mairie de Montrouge a indiqué qu’un « dépot de gerbe de fleurs aurait lieu le 9 janvier à 11h, en présence de la ministre d’Outre-Mer Ericka Bareigts, présente depuis le début à chaque commémoration pour Clarissa ». La cérémonie aura lieu dans un parc portant son nom à Carrières-sous-Poissy, dans les Yvelines. La commune où elle vivait.

Et le ministre de l’Intérieur ? Contacté par LCI, l’entourage de Bruno Le Roux a indiqué que le ministre de l’Intérieur ne se rendrait pas à l’hommage de Clarissa et confirmé la présence de la ministre d’Outre-Mer. Et Juliette Méadel ? « Elle sera à l’Unesco où aura lieu la Première conférence internationale pour l’aide aux victimes en compagnie d’une vingtaine de ministres et de représentants étrangers », nous indique son cabinet.

En janvier 2016, la mère de Clarissa affirmait que sa fille était la « victime oubliée ». « Elle est morte seule, entre deux gros attentats, alors on en parle moins ».

Publicités

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :