Mondial de Hand : Les Bleus auraient-ils fait le plus dur ?

Pour les Bleus, chaque marche qui mènera au sacre est plus haute. Et ils en ont gravit une, et pas des moindres : la Suède. Avec un éclatant 33-30, les Bleus restent dans la course.

Suède: un autre calibre pour la France

Ce mardi, les Scandinaves n’ont pas failli à leur toute nouvelle réputation. Après leur match de gala contre la Biélorussie (41-22) en huitième de finale, elle était attendu de pied ferme par nos Français. Et les Bleus n’ont (encore une fois) pas failli.

Pour cette finale avant l’heure, nous pouvons remercier Didier Dinart, qui brouille une énième fois les pistes. Du 7 majeur retenu contre l’Islande, le coach n’a gardé que trois joueurs. Et sa stratégie a payé : le public Lillois et tous les fans de Hand, qui ont enfin pu regarder les performances françaises en clair, ont assisté à un match de titans, d’une rare intensité.

Une fois, mais pas deux.

Tirant les leçons de son entame de match poussive face à l’Islande, l’équipe de France a mis beaucoup d’application dans les premiers instants de la rencontre.

Malgré cela, les Suédois ont rapidement créé un petit break (10-8, 10-5e).

Mais les Bleus, blessés dans leur orgueil, ont offert une solide seconde période. Ils ne se sont dès lors jamais fait rattraper.

Mahé, Fabregas et Remili ont compensé la contre-perf’ d’Omeyer

Il y a des jours avec et des jours sans. Même pour les plus grands.

Omeyer est passé complètement à côté de son match (2 arrêts sur 15 seulement). Mais, heureusement, Vincent Gérard s’est imposé comme n°1 bis.

En effet, les réussites ne viennent pas toujours d’où on les attends.

Sans parler d’un Ludovic Fabregas qui nous a surpris avec un 5/5 au tir, à noter la performance de Kévin Mahé avec un 7/7 au compteur, qui aurait pu être élu MVP du match. Nedim Remili est aussi la révélation de ce mondial. Imperturbable, il signe une minutieusement ces stats.

Malgré toutes ces bonnes performances et un ascendant psychologique sur leurs prochains adversaires, n’allez pas croire que les Bleus se voient déjà en finale.

Après la sortie prématurée de l’Allemagne et du Danemark, les « Insubmersibles » sortent sans bobos de cette victoire contre la meilleure attaque de la compétition.

Prochain rendez-vous : le jeudi soir (20h45) face à la Slovénie.

Cette équipe nous a encore confirmé nos attentes, hautes au vu des 5 autres étoiles fièrement floquées sur leur maillot. Encore 2 matches pour 6 grandes étoiles…

 

 

Julien R.

Publicités

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :