Présidentielle 2017 : pour la première fois, Macron double Fillon, Le Pen toujours en tête

Le candidat de la droite paye les soupçons qui entourent la réalité des emplois de sa femme et de deux de ses enfants.

Alors que le Canard Enchaîné publie de nouvelles révélations sur la famille Fillon, un sondage* Elabe, réalisé pour les Echos, montre une nette percée d’Emmanuel Macron, au détriment du candidat Les Républicains. A deux mois et demi du scrutin, le leader d' »En Marche » recueille 22% (+1 point par rapport au dernier sondage) des intentions de vote (si Bayrou se présente) ou 23% (s’il ne se présente pas) pour le premier tour de la présidentielle.

Ce score, inférieur à celui de Marine Le Pen – qui arrive en tête dans les deux cas, avec respectivement 26% (+3 points) et 27% – lui permettrait d’être présent au second tour. En effet, François Fillon arrive troisième des intentions de vote, crédité de seulement 19% (avec Bayrou) ou 20% (sans Bayrou). Un recul de 5 à 6 points de moins par rapport à la dernière vague de sondage, conduisant à un score insuffisant pour se qualifier.

Néanmoins, ces résultats sont à prendre avec prudence : Elabe, dans sa note sur les marges d’erreur, rappelle que celle-ci est d’environ 3 points. Une incertitude qui fait que les positions du trio de tête Le Pen – Macron – Fillon sont loin d’être figées.

Quel scénario au second tour ?

Concernant le second tour, deux hypothèses ont été testées. La première oppose Marine Le Pen à Emmanuel Macron : ce dernier l’emporterait largement, puisqu’il recueille 65% des intentions de vote. En cas de duel Fillon-Le Pen, c’est François Fillon qui l’emporterait, mais sur un score plus serré : 59% contre 41%.

La dynamique Hamon

Derrière eux, Benoît Hamon surfe sur sa victoire à la primaire de la Belle Alliance Populaire. Il est crédité de 16% à 17% des intentions de vote (respectivement +10 et +11 points par rapport à début janvier). Selon Elabe, 42% des anciens électeurs de François Hollande seraient prêts à voter pour lui, tout comme 20% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon.

Le leader du mouvement « La France Insoumise » baisse dans les intentions de vote, puisqu’il n’obtient plus que 10%. En outre, seulement 5% des anciens électeurs de François Hollande seraient prêts à voter pour lui aujourd’hui, signe du clivage creusé avec l’électorat socialiste.

*Sondage réalisé les 30 et 31 janvier via internet sur un échantillon de 1.053 personnes, sélectionnées suivant la méthode des quotas.

Publicités

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :