Attaque du Louvre : un nouveau coup dur pour le tourisme à Paris

L’attaque «à caractère terroriste» au carrousel du Louvre, ce vendredi matin, touche en plein cœur le tourisme parisien. Le musée est le quatrième monument le plus visité de France.

«C’est une catastrophe!» a lancé d’emblée un professionnel du tourisme, après l’annonce d’une attaque «à caractère terroriste» au carrousel du Louvre. Ce vendredi, un homme armé d’au moins une machette, a proféré des menaces à l’égard de militaires en criant notamment «Allah Akbar». Ceux-ci ont riposté en le blessant très grièvement. Anne Hidalgo, la maire de Paris, s’est immédiatement rendue sur place. Elle a salué dans un communiqué «la réactivité et le professionnalisme des militaires de l’opération Sentinelle, qui ont permis de mettre très vite un terme à cette agression et de protéger les civils à proximité». Un message important pour rassurer des touristes en panique.

Le parquet antiterroriste a été saisi de l’enquête. Sans attendre ses conclusions, il est certain que c’est un nouveau coup dur pour le tourisme en France. Le Louvre est le quatrième monument le plus visité en France, après Disneyland Paris, Notre-Dame et la Basilique du Sacré-Cœur. Plus de 8 millions de visiteurs s’y sont rendus en 2015. Outre les gardiens maison, des patrouilles de militaires sont postées devant la Pyramide et dans le Hall pour y assurer la sécurité des visiteurs.

Impact sur les réseaux sociaux

Toutes les attaques s’étant déroulées par le passé sur des lieux touristiques ont d’emblée dissuadé les visiteurs de s’y rendre. Ainsi, l’an dernier, les arrivées de touristes étrangers ont chuté de 5 à 7% en France, à cause d’une chute de fréquentation à Paris et Nice. La province s’en est-elle bien sortie.

Les professionnels parisiens (hôteliers, restaurateurs, commerçants…) sont évidemment inquiets. D’une manière générale, ils constataient une reprise d’activité en ce début d’année, timide pour les uns, plus franche pour les autres affirmant même retrouver leurs niveaux d’activité de 2014. Les plus fragiles auront du mal à soutenir une nouvelle année creuse.

«La portée médiatique de l’événement sera presque aussi importante que l’événement en tant que tel», prévient un expert. Son impact sur les réseaux sociaux dans les prochaines heures et les prochains jours va nous permettre de mesurer son ampleur».

En octobre dernier, le braquage de Kim Kardashian (50 millions d’abonnés sur Twitter et 90 millions sur Instagram) a eu un effet désastreux pour la capitale.

Publicités

Réagissez

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :